Facebook
Instagram
À propos | Contactez-nous | Publicité/Advertising

Le portail des professionnels
du voyage

Accueil Rubriques Carrières Photos Agenda Éductours Publications Agenda/Bottin Flash Voyages
Accueil > Articles
Imprimer  

Actualités du lundi 08 janvier 2018

Le Breakaway en eaux troubles ?



Un reportage de TVA intitulé La croisière ne s'amuse plus : Un bateau de croisière navigue au cœur de la bombe météorologique a semé un certain émoi à la suite de sa diffusion le 7 janvier. « Des passagers d’une croisière à bord du Norwegian Breakaway ont eu la peur de leur vie quand l’embarcation s’est aventurée dans l’œil de la bombe météorologique qui a frappé le nord-est des États-Unis au cours des derniers jours », mentionnait-on.

TVA évoquait des témoignages de passagers recueillis par le réseau CBS à leur arrivée à New York. « Quand tu es dans un bateau au beau milieu de l’océan et que l’eau coule dans les escaliers, tu te dis que ça ne peut pas bien finir », mentionnait l’un d’eux.


TVA évoquait aussi le communiqué de Norwegian Cruise Line, expliquant que le Norwegian Breakaway s’est heurté à « des conditions météorologiques plus difficiles que prévu en raison de la tempête hivernale Grayson durant son retour à New York depuis les Bahamas ». NCL soulignait que les passagers étaient en sécurité, tout en s’excusant auprès d’eux pour les désagréments.




CAS D’EXCEPTION


L’incident a été abondamment commenté sur les réseaux sociaux. « Je peux vous dire que c’était mémorable et ça peut enlever le gout de faire une croisière à plusieurs », a témoigné une conseillère, qui figurait parmi les passagers, en se demandant pourquoi le navire n’avait pas modifié sa trajectoire pour éviter la tempête.


« Je tiens à spécifier que cette situation est exceptionnelle et due à mère Nature. Certaines tempêtes peuvent être déviées et d’autres non, car le navire doit se rendre à NYC tout de même. La sécurité est notre priorité et l’équipage a su bien gérer la situation . Merci de bien réconforter vos clients et ne pas les apeurer avec ce cas d’exception », a réagi Alexandre Bergeron, sur la page Facebook La vague NCL avec Alexandre.


Plusieurs conseillers ont agréé : « Notre rôle d’agent est de demeurer calme et de rassurer... pas de paniquer et énerver les clients encore plus », a résumé l’un d’eux.


Pour prendre connaissance du reportage de TVA :
http://www.tvanouvelles.ca/2018/01/07/un-bateau-de-croisiere-navigue-au-cur-de-la-bombe-meteorologique

Serge Abel-Normandin


Mots clés : Norwegian Breakaway , TVA , Norwegian Cruise Line , Bergeron ,






WOW air célèbre l’arrivée de 2018 en proposant de nouveaux tarifs réduits

CroisiEurope étend son offre avec une toute nouvelle croisière de 7 jours à bord d’une peniche de Paris vers la petite Seine

MOUGINS décroche le classement « Station de Tourisme' et devient destination d’excellence

Accueil | Nos Rubriques | Carrières | Photos | À votre agenda | Éductours | Brochures | Bottin Allo Voyage | Flash Voyages | À propos | Contactez-nous
Politique de confidentialité | Politique de retour et de remboursement
Tout droits réservés © Tourisme Plus 2006