Facebook
Instagram
À propos | Contactez-nous | Publicité/Advertising

Le portail des professionnels
du voyage

Accueil Rubriques Carrières Photos Agenda Éductours Publications Agenda/Bottin Flash Voyages
Accueil > Articles
Imprimer  

Actualités du mercredi 22 novembre 2017

Tourisme Plus au Maroc (3)
À la rencontre de Marrakech, la rouge !


À l'invitation d'Air Canada et de l’Office national de Tourisme marocain, notre collaboratrice Marie-Ève Blanchard accompagne un groupe d’agents de voyages du Québec dans un voyage de reconnaissance au Maroc.

Après deux journées sur la côte atlantique, la tournée, orchestrée par Air Canada et l'Office national de Tourisme marocain, nous mène vers ce qui s'avérera, pour plusieurs, le point culminant du séjour.

Nous voici donc à Marrakech. La 2e capitale historique du Maroc après Fès se distingue par son dynamisme et son ambiance absolument unique. Dès les abords de la ville, on comprend pourquoi on la surnomme la Perle rouge du Maroc : tous ces bâtiments en grès rouge…


Après nous être installés à l'impeccable Four Seasons de Marrakech, qui évoque clairement l'esprit d'un resort avec ses pavillons et sa luxuriante végétation, nous nous rendons aux très réputées Jardins Majorelle, sauvés et bonifiés par le designer français Yves Saint-Laurent. Tout notre groupe est particulièrement ravi de ce havre de paix et de fraicheur parmi les nombreux cactus et bambous qui s'élancent vers le ciel.


En soirée, nous faisons une incursion dans un riad. Ces endroits secrets se trouvent souvent au bout de ruelles ou de rues animées. Quand on y pénètre, on ne peut que s'étonner du calme qui y règne, comme si on plongeait dans un autre univers… Le Riad Sultanat, nous permettra de vivre l'expérience d'un souper marocain. Tagine d'agneau, babaganoush, humus, salade de betteraves et cornes de gazelle, entre autres, sont servis dans une ambiance typiquement marocaine, au cœur du jardin intérieur (le mot riad signifie d'ailleurs jardin).




Le lendemain nous confirmera à quel point la Rouge est une ville de contrastes, permettant de passer rapidement de la quiétude d'un jardin ou d'un riad à l'effervescence de certaines rues. Dès qu’on franchit la porte du palais de la Bahia ou à la Medersa Ben Youssef, joyaux de l'architecture mauresque, on est saisi par la grandiosité, la somptuosité et le calme des lieux. On en ressort pour explorer le dédale un brin chaotique du souk, avec tous ses marchands, ses couleurs, ses motos, ses odeurs disparates, de la viande aux épices de toutes sortes... Tous les sens sont constamment stimulés!



Yolaine Noël, présidente de Vacances Inter
Plus tard, nous le constaterons encore à la place Jemaa el-Fna. « Elle déborde vraiment d'activités, c'est absolument unique; c’est le coeur vibrant de Marrakech avec ses charmeurs de serpents, sa musique, ses vendeurs et son animation très particulière qui débute vers les 4 h », s'exclame Victoria Klaus, directrice développement des affaires - groupe à l’international, chez GVQ, qui visite les lieux avec ravissement pour la seconde fois.


Les commerçants marocains ont longtemps traîné la réputation d’être quelque peu agressifs dans leurs rapports avec les Occidentaux quand vient le temps de solliciter ou de négocier. Il semble que c’est beaucoup moins le cas désormais. Lotfi Amrani, notre guide, confirme en ce sens : une éducation quant à l'accueil du touriste s'est faite et continue de se faire et les résultats sont palpables.


Bref, le Maroc, c'est tout un marché à développer, a constaté l'ensemble des agents de notre groupe. « Les gens croient qu'ils ont fait le Maroc et pourtant le pays a vraiment beaucoup changé, s'exclame Yolaine Noël, présidente de Vacances Inter à Sept-Îles, qui y avait mis les pieds il y a 28 ans. Selon elle, « le Maroc ce n'est pas l'Algérie, ni la Tunisie, encore moins l'Égypte. C'est complètement différent. Le pays est stable et, en plus, bien des choses s’améliorent, on le sent vraiment! Il y a un travail de mentalité à effectuer auprès de nos clientèles afin qu'elles puissent découvrir avec ravissement ce pays unique! », conclut-elle.


Marie-Éve Blanchard

























































REDIFFUSION
Tourisme Plus au Maroc (1)


[14 novembre 2017] À l'invitation d'Air Canada et de l’Office National de Tourisme Marocain, notre collaboratrice Marie-Ève Blanchard accompagne un groupe d’agents de voyages du Québec dans un voyage de reconnaissance au Maroc. Le groupe a voyagé sur les ailes de Rouge, mais c’est bien Air Canada qui desservira la destination à compter de juin 2018, a-t-elle appris. 
 
Pour lire la suite, cliquer ici







REDIFFUSION
Tourisme Plus au Maroc (2) : Essaouira
« Une réelle volonté d'accueillir le touriste »



[16 novembre 2017] « Dès notre arrivée, une extraordinaire atmosphère nous enveloppe », observe une conseillère. « C'est aussi beaucoup plus sécuritaire que je le croyais », confie une autre. À l'invitation d'Air Canada et de l’Office National de Tourisme Marocain, notre collaboratrice Marie-Ève Blanchard accompagne un groupe d’agents de voyages du Québec dans un voyage de reconnaissance au Maroc. 
 
Pour lire la suite, cliquer ici







REDIFFUSION
Au Maroc grâce à Air Canada et l’Office



[20 novembre 2017] Cette photo prise à Essaouira rappellera d’agréables moments aux conseillers qui ont participé, du 3 au 16 novembre, au voyage de reconnaissance au Maroc orchestré par Air Canada et l’Office national du Tourisme marocain
 
Pour lire la suite, cliquer ici


Mots clés : Air Canada , Office national de Tourisme marocain , Maroc , Marrakech ,






Amadeus et HRS s’associent pour simplifier la gestion des petites réunions

SkyTeam atteint de nouveaux sommets avec le nouveau salon de Vancouver

Etude Carlson Wagonlit Travel : Seulement un quart des voyageurs d’affaires européens gardent le contact avec leur famille lorsqu’ils sont en déplacement

Accueil | Nos Rubriques | Carrières | Photos | À votre agenda | Éductours | Brochures | Bottin Allo Voyage | Flash Voyages | À propos | Contactez-nous
Politique de confidentialité | Politique de retour et de remboursement
Tout droits réservés © Tourisme Plus 2006